REGARD FATIGUÉ : COMMENT SE PASSE UN LIFTING DES PAUPIERES ?

INTRODUCTION :

La chirurgie esthétique est un art dont les origines remontent à la nuit des temps. Saviez-vous que les Romains effectuaient des corrections esthétiques de paupières au 1er siècle après J-C ?

L’hérédité, le stress, le manque de sommeil, la consommation d’alcool… de nombreuses raisons peuvent expliquer que les paupières soient boursouflées et tombantes. Ajoutez à ça le vieillissement naturel et on obtient une peau qui va perdre son élasticité et se flétrir. On semble alors plus vieux et fatigué !

On dit qu’un regard reposé fait gagner dix ans. Une bonne raison de s’intéresser aux techniques de pointe en médecine et chirurgie esthétique qui permettent d’embellir la zone périorbitaire.

Si l’on a des poches -avec ou sans cernes associés-, la technique de correction la plus indiquée consiste en un lifting des paupières appelé aussi blépharoplastie, c’est-à-dire une chirurgie qui va permettre de retirer la graisse sous les yeux et d’enlever l’excédent de peau.

young woman looking

  1. LA CHIRURGIE DES PAUPIERES POUR EFFACER LES POCHES :

  • Quand penser à la Blépharoplastie ?  

Une chirurgie esthétique des paupières peut être envisagée si une ou plusieurs des conditions suivantes sont présentes :

  • Affaissement de la paupière inférieure
  • Cernes et poches sous les yeux (hernies graisseuses)
  • Excès de peau très fine présentant des rides sous les paupières inférieures
  • Aspect gonflé de la paupière supérieure, donnant un air fatigué
  • Relâchement de la peau de la paupière supérieure provoquant une gêne de la vision

Une blépharoplastie s’accompagne assez souvent de traitements complémentaires pour corriger l’ensemble des problèmes touchant les contours des yeux. Par exemple, si la paupière supérieure présente un affaissement des sourcils, un traitement complémentaire des rides du front comme un lifting fronto-temporal peut être recommandé. L’atténuation des rides de la patte d’oie, au coin extérieur de l’œil, peut être pratiquée à l’aide d’acte de médecine esthétique comme des injections de toxine botulique (Botox®) ou d’autres procédures de surfaçage. Les cernes sous les yeux peuvent être corrigés.

  • Les techniques utilisées :

  1. Blépharoplastie supérieure

Trois gestes sont ou peuvent être réalisés :

  • réduction de l’excédent cutané en fuseau « égyptien »,
  • résection du « plissé » musculaire ;
  • traitement de la graisse « excédentaire » par coagulation ou ablation des « hernies » graisseuses interne et/ou médiane (« graisse en rouleau »).
  1. Blépharoplastie inférieure

Trois options et voies d’abord sont possibles :

  • une incision sous-ciliaire complète, permettant de traiter les trois problèmes cutané, musculaire et graisseux ;
  • deux incisions sous-ciliaires partielles, pour l’unique problème graisseux ;
  • une voie d’abord conjonctivale (à l’intérieur de la paupière), donc invisible, pour l’unique problème graisseux, et ce en l’absence d’excédent cutané.
  • Le déroulement de l’intervention :

L’intervention dure en moyenne 20 minutes à 1 heure selon le nombre de paupières à traiter et le type de correction à apporter : retrait de la peau excédentaire seule, retrait des poches graisseuses associé, technique avec cicatrice (voie sous-ciliaire) ou technique sans cicatrice (voie sous-conjonctivale). Cette opération se pratique sous anesthésie locale ou générale en fonction de vos souhaits. L’hospitalisation se fait en ambulatoire sur une journée voire une demi-journée.

  • Quelles suites post opératoires?

Les douleurs sont minimes, seule une légère tension au niveau des paupières peut être ressentie. Des gouttes de sérum physiologique sont prescrites pendant quelques jours pour protéger les yeux. Il n’y a pas de nécessité d’un arrêt de travail. Il est recommandé de ne pas lire ni regarder la télévision pendant trois jours ou la « fatigabilité » oculaire induite par l’intervention. Les fils sont retirés 6 jours après l’opération. S’il s’agit d’une blépharoplastie sans cicatrice, il n’y a aucun fil à retirer. Le maquillage est possible dès le troisième jour, mais il faut attendre trois semaines avant de porter ou de reporter des lentilles de contact. En trois à six semaines, les cicatrices deviendront invisibles, car situées dans le pli naturel des paupières.

  • Le prix :

Les tarifs sont variables en fonction du type d’intervention, de la renommée du médecin et de la clinique. Il n’y a aucune prise en charge par la Sécurité Sociale.

  1. UN REGARD NEUF SANS LIFTING, C’EST POSSIBLE !
  • Optez pour la gymnastique faciale :

C’est un ensemble d’exercices qui permet à la peau de retrouver du tonus.

  • Première méthode : maintenir les yeux ouverts et pousser l’intérieur de la paupière le plus haut possible. On relâche et on recommence 10 fois de suite.
  • Autre exercice : fermez les yeux et posez 2 doigts sur le bord des paupières pour les garder fermées. Puis, tentez de les ouvrir durant 10 secondes.

Pratiquer ces exercices régulièrement et adopter une bonne hygiène de vie aideront à gommer les paupières tombantes. C’est une solution simple et gratuite !

  • Des cosmétiques pour un résultat bluffant !

Sydney Ohana Avis: Niveau cosméto, de nombreux sérums avec un effet liftant existe. Ils décongestionnent les yeux gonflés, retendent la peau et donnent un regard neuf.

Matin et/ou soir, appliquer un soin adapté au contour de l’œil (ne jamais appliquer sa crème hydratante pour le visage sur cette zone trop fragile), penser à nettoyer la peau avec une eau micellaire douce.

Après une soirée agitée et quelques insuffisantes heures de sommeil, on ressemble au doux matin à un tableau de Francis Bacon. Déposer immédiatement sur les yeux une compresse froide, qui contribuera à la décongestion de l’œdème. Une autre astuce consiste à conserver les crèmes contours de l’œil au réfrigérateur pour toujours assurer un effet décongestionnant.

  • Des techniques de maquillage efficaces !

D’abord, il faut épiler les sourcils pour dégager la paupière.

Puis, choisir un fard très clair, un autre moins et un dernier nettement plus foncé. Privilégier les fards mats. En partant du creux de l’œil, remonter le long du sourcil avec le plus clair. Il soulignera d’un trait de lumière l’arcade sourcilière ! Toujours en partant du creux, en mettre aussi sur la paupière inférieure, mais cette fois, plus on se rapproche de l’extérieur et moins il faut en mettre. Enfin, appliquer le fard foncé au-dessus du pli qui sépare la paupière en deux. Commencer par l’extérieur de la paupière supérieure et repositionner vers l’intérieur en diminuant l’épaisseur. Estomper le tout et le tour est joué ! Le regard retrouvera de la vitalité et les paupières tombantes seront gommées.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s