GYNECOMASTIE : QUE FAIRE POUR CES HOMMES QUI ONT DES SEINS ?

DEFINITION :

Sydney Ohana: La gynécomastie se définit par une hypertrophie de la poitrine chez l’homme, c’est-à-dire, une  augmentation du volume de la glande mammaire.

Chez l’homme normal, la glande mammaire existe, mais est définie par un simple bourgeon mammaire.

Chez l’homme souffrant de gynécomastie, la glande mammaire est dense et son développement est concentré autour de l’aréole.

Cette pathologie est très fréquente (elle touche plus de la moitié des hommes) et difficilement assumée.

En effet, avoir des « seins » chez un homme dont la  poitrine masculine est sensée épouser le muscle pectoral, induit assez souvent une grande gêne psychologique, car elle constitue une forme d’atteinte à la virilité pouvant conduire, dès l’adolescence, à un repli sur soi : impossibilité de se mettre torse nu en public (à la plage, à la piscine, dans les vestiaires sportifs…), de porter des vêtements près du corps…

Il faut différencier les réelles gynécomasties des adipomasties, qui elles se caractérisent par une accumulation graisseuse installée sur l’ensemble du sein.

Très souvent, on observe des gynécomasties associées à des adipomasties. On parle alors d’adipo-gynécomastie.

l’intervention de chirurgie esthétique la plus pratiquée au monde

LES CAUSES :

Le praticien procède à un interrogatoire et un examen clinique complet.

Un bilan systématique endocrinien est prescrit afin de déterminer les dosages hormonaux.

*Causes pathologiques : Maladies du rein, de la thyroïde, cirrhose du foie, tumeurs

*Causes médicamenteuses : Prise médicamenteuse contenant des hormones, consommation de stupéfiants (marijuana, stéroïdes anabolisants), de certains neuroleptiques, d’amphétamines.

*Causes physiologiques : La gynécomastie est alors liée à un désordre hormonal typique de la période de la puberté. La plupart du temps, les seins apparus vers 12 ans disparaissent vers 17 ans.

LES TRAITEMENTS :

Traitements locaux :

En présence d’un problème hormonal, un simple traitement local sous forme de  crème contenant des hormones mâles peut aider à faire disparaître la gynécomastie.

Traitement chirurgical :

Dans les cas où aucune cause hormonale n’est trouvée, on parle de gynécomastie « essentielle » que seule la chirurgie plastique permet de corriger définitivement et radicalement, afin de retrouver un torse harmonieux.

La réduction de la poitrine chez l’homme concerne soit la graisse, soit la glande, soit les deux.

Réalisée en ambulatoire (entrée et sortie le jour même de l’intervention), la durée de l’opération pour une correction de gynécomastie varie de 20 minutes pour les cas de gynécomasties graisseuses pures, et jusqu’à une heure pour les gynécomasties où le retrait de la glande mammaire doit être associée.

Un bandage est disposé tout autour de la poitrine en fin d’opération pour diminuer l’apparition des œdèmes.

Concernant les suites opératoires :

  • S’il s’agit d’une simple lipoaspiration, les douleurs sont minimes, apparentées à de simples courbatures. Dans le cas d’un retrait de glande associé, il est souvent nécessaire de prendre des antalgiques pour calmer les douleurs durant les premières 24 heures.
  • La reprise du sport se fait sous 3 à 4 semaines selon les cas.
  • Le résultat définitif est appréciable au bout de plusieurs semaines, le temps que l’œdème se résorbe, que l’excédent cutané se rétracte et que le sein épouse complètement le muscle pectoral.

Outre le confort physique, l’opération de gynécomastie apporte au patient un bénéfice psychologique considérable, le patient retrouvant une poitrine masculine

RECOMMANDATIONS :

Aussi bénigne soit-elle, et comme toute autre intervention de chirurgie, le risque zéro n’existe pas.

Le recours à un chirurgien esthétique compétent et qualifié auprès de l’Ordre National des Médecins permet de limiter les risques ou complications.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s