RHINOPLASTIE : Comment se déroule cette opération ?

INTRODUCTION :

  • Un peu d’histoire :

Sydney Ohana Avis: La chirurgie réparatrice de la pyramide nasale est l’une des premières interventions décrites dans l’histoire de la médecine. Au fil des siècles, les chirurgiens ont développé des techniques ayant pour but de reconstruire le nez traumatisé ou amputé par la maladie.

C’est seulement à la fin du XIXe siècle que la notion de rhinoplastie esthétique est apparue et depuis les techniques n’ont cessé d’évoluer pour s’affiner. La sophistication actuelle des techniques est l’aboutissement de plus d’un siècle d’histoire marqué par de nombreux chirurgiens. Toutes ces techniques résultent de la compréhension détaillée du nez anatomique, chirurgical et artistique.

  • En chiffres :

Avec environ 15 000 opérations du nez chaque année, la rhinoplastie est l’une des opérations de chirurgie esthétique les plus réalisées en France.

  • Quelques explications :

Un nez trop imposant, trop fin, trop gros, trop large, bossu… nombreuses sont celles qui se disent insatisfaites de cet élément du visage impossible à dissimuler. Grâce à une opération du nez, il est possible rectifier ces petites imperfections, sources de grands complexes.. En quoi consiste cette intervention ?

operation-du-nez

I) QU’EST-CE QUE LA RHINOPLASTIE ?

  • Il existe deux types de rhinoplasties :

La rhinoplastie fonctionnelle, qui est une opération de chirurgie réparatrice d’ordre ORL, consistant à redresser la cloison nasale des personnes souffrant de difficultés respiratoires.

La rhinoplastie correctrice, qui est une opération de chirurgie esthétique, consistant à modifier la morphologie du nez au niveau des os supérieurs ou des cartilages, dans le but de corriger un nez disgracieux en le rendant naturel et harmonieux.

Modifier la forme de son nez n’a rien d’anodin et change l’harmonie globale des traits : Le regard, la bouche, seront mis en valeur différemment.

Cette intervention peut être demandée dès l’âge de 16 ans, lorsque la croissance se finie. Il est également possible d’ajouter à celle-ci une opération sur le menton ou sur d’éventuelles poches sous les yeux.

  • Peut-on avoir le nez parfait ?

Le but est alors d’avoir un nez en accord et en équilibre avec le reste de notre visage. C’est pourquoi les rendez-vous médicaux préopératoires sont essentiels car ils permettent au patient d’exprimer avec exactitude ses attentes, et au médecin de lui proposer les modifications envisageables.

Le nez de Black Lively ou d’Angelina Jolie, c’est petit, c’est mignon mais est-ce que c’est en cohérence avec notre visage ? Le chirurgien ne va pas définir un nez parfait dans l’absolu, il va être calculé et ajusté en fonction du reste du visage. Même s’il y a un certain nombre de repères, le projet est uniquement élaboré à travers une simulation Avant/Après sur ordinateur sur la base de photos pour établir un premier aperçu du  résultat final et pour vérifier que les modifications envisagés par le chirurgien correspondent aux attentes du patient.

A noter que les nez à peau épaisse ne pourront jamais obtenir un nez délicat puisque la peau ne peut être affinée. Il est donc primordial d’écouter les conseils du chirurgien plastique car lui seul sait ce qu’il sera possible de faire.

ATTENTION :  Tarif

II) QUELLES SONT LES MEILLEURES INDICATIONS POUR UNE CHIRURGIE ESTHETIQUE DU NEZ ?

  • Un nez trop grand proportionnellement au visage ;
  • Une bosse visible de profil ;
  • Un nez ou des narines trop larges de face ;
  • Une pointe de nez plongeante, trop épaisse ou, au contraire, trop fine ;

III) COMMENT SE DEROULE L’INTERVENTION ?

L’intervention dure 45 minutes à 2 heures en fonction du geste chirurgical, et se pratique sous anesthésie locale ou générale selon la prescription du spécialiste. Un pansement modelant (plâtre) avec ou sans attelle de maintien, selon l’acte, sont fixés sur le nez à la suite de l’opération ainsi que des mèches, qui elle, sont retirées le soir même ou le lendemain avant la sortie. L’hospitalisation s’effectue sur une journée, voire deux au besoin.

IV) LES SUITES OPERATOIRES :

Les suites opératoires sont rarement douloureuses. Néanmoins, il se peut qu’une gêne au niveau de la respiration nasale existe mais disparaîtra vite en quelques jours. Pendant les 7 jours suivant l’opération, le nez est protégé par le plâtre. Le démoulage, étape où le nouveau nez apparaît est crucial. Le cerveau ne connaît pas cette nouvelle image et il va devoir s’y habituer. Il est conseillé de se regarder le plus souvent possible dans une glace et sous toutes les coutures pour que le cerveau imprime cette nouvelle image.

Le nez pourra apparaître gonflé encore une dizaine de jours (un arrêt de travail de quelques jours à 10 jours est souhaitable selon l’activité ). Tout effort physique est à proscrire durant les premières semaines.

V) LE RESULTAT :

Un délai de 2 à 3 mois est nécessaire pour avoir un bon aperçu du résultat, en sachant que l’aspect définitif ne sera obtenu qu’après 6 mois à un an de lente et subtile évolution. Ce résultat est, le plus souvent, conforme aux désirs du patient et assez proche du projet établi en pré-opératoire.

L’intervention apporte une amélioration morphologique et esthétique le plus souvent tout à fait appréciable, ainsi qu’un bénéfice psychologique de bien-être.

VI) CAS PARTICULIER : LA RHINOPLASTIE ETHNIQUE

La rhinoplastie ethnique permet de d’embellir les nez africains et asiatiques de façon modérée et naturelle sans gommer l’origine de la personne.

De façon générale, un nez dit « ethnique » est trop large de face et trop petit de profil. Ces différences anatomiques sont dues à un manque de développement des structures osseuses et cartilagineuses du nez.

Les méthodes opératoires sont celles de la rhinoplastie classique mais elles sont adaptées aux particularités morphologiques des patients.

  • Les greffes de cartilage permettent d’augmenter la projection de la pointe du nez ou de combler un creux au niveau de l’arête nasale.
  • La pose d’un implant nasal permet de corriger une arête nasale très aplatie ou d’élever la pointe du nez
  • La plastie narinaire permet de réduire des narines trop larges.
  • La suture des cartilages permet de réduire la pointe du nez.
  • Les résections d’os et de cartilage permettent d’affiner la structure de l’arête nasale et de la pointe du nez.

VII) UNE NOUVELLE TECHNIQUE : LA RHINOSCULTURE  ULTRASONIQUE

Le Dr Olivier Gerbault a été primé en 2014 par la société américaine de rhinoplastie qui lui a donné le prix de la meilleure innovation. Quelques-uns des meilleurs chirurgiens mondiaux en rhinoplastie commencent à utiliser cette technique depuis plusieurs mois.

  • C’est quoi la rhinosculpture ultrasonique ?

C’est une technique à base d’ultrasons. Ceux-ci ne modifient que les os, et permettent de les lisser ou de les rétrécir afin de corriger les « défauts » sans aucun risque de fractures. Si la peau doit quand même être ouverte, elle est moins traumatisée, les problèmes de gêne respiratoires consécutifs à l’intervention sont quasi nuls et la récupération est plus rapide. En 2015, la rhinosculpture quitte le stade de prototype pour être commercialisé. Plusieurs chirurgiens français sont d’ailleurs en train de se former à cette nouvelle méthode.

  • Y’a-t-il des inconvénients spécifiques à cette technique ?

Le seul inconvénient est que l’opération dure plus longtemps, parce qu’on a beaucoup plus d’options et de diversité dans ce qui peut être fait sur les os du nez. On peut non seulement couper les os, mais aussi changer leur forme pour corriger les bosses de façon parfaitement naturelle. On peut aussi contrôler visuellement la position des os pour éviter un aspect trop pincé ou au contraire trop large du nez.

VIII) UNE ALTERNATIVE A LA CHIRURGIE : LA RHINOPLASTIE MEDICALE

Sydney Ohana: La rhinoplastie médicale est une véritable alternative à la chirurgie traditionnelle. Cet acte a évolué au cours des dernières années et consiste à modifier l’aspect du nez sans intervention chirurgicale afin de lui apporter l’esthétique recherchée.

Elle consiste à injecter de l’acide hyaluronique dans les creux du relief du nez pour opérer de petites modifications comme une petite bosse ou la projection de la pointe. Attention cependant, car cela ne remplace en rien la rhinoplastie chirurgicale car elle ne peut être utilisée que pour des modifications légères et pour une courte durée.

IX) QUELQUES EXEMPLES AVANT / APRES :

Angelina JolieBlack Lively

                   

Cameron DiazGeorges Clooney

                       

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s