Le « Mommy Makeover », relooking extrême

DEFINITION :

Sydney Ohana Avis : Le « Mommy Makeover », ou « la Chirurgie post-grossesse » est une tendance qui nous vient des Etats Unis et qui connaît un essor survoltant.

Il s’agit d’un remodelage du corps par différentes interventions chirurgicales, réalisées individuellement ou collectivement, sur plusieurs parties du corps, à la suite d’une grossesse.

CONTEXTE :

Une fois l’excitation de l’arrivée du nouveau-né retombée, la maman constate les effets de la grossesse sur son corps.

De nombreux facteurs, comme la génétique, la constitution physique ou le mode de vie de la patiente, influencent beaucoup dans la récupération de la silhouette.

  • Certaines femmes ne vont prendre que quelques kilos, n’auront aucune vergeture et retrouveront rapidement un corps de jeune fille.
  • D’autres vont s’alourdir, garder du ventre, avoir un relâchement musculaire et voir leur poitrine s’affaisser.

Des besoins spécifiques sont demandés en consultation pour retrouver leur féminité et l’estime d’elles-mêmes.

Dans ce cas, seuls des traitements chirurgicaux réparent efficacement et radicalement les séquelles corporelles liées aux grossesses.

Mommy Makeover

LE RECOURS AU « MOMMY MAKEOVER » :

Les progrès de la chirurgie esthétique permettent en une intervention unique d’améliorer les régions touchées et abîmées par la grossesse et l’allaitement, et de retrouver une silhouette harmonieuse, un ventre plat et des seins fermes.

Une chirurgie intime pourra également être envisagée, si besoin

1/ La poitrine :

Sydney Ohana Avis : Lors d’une grossesse, les seins subissent des changements dans la répartition et la localisation de la graisse, ce qui peut entraîner un relâchement cutané, et dans certains cas, un «vide» dans la partie supérieure.

Un lifting des seins est alors effectué, souvent associé à une pose de prothèses mammaires

avec la mise en place de prothèses pour un galbe plus ferme.

Dans le cas contraire, si la poitrine tombe et que son volume est trop important, le chirurgien pratique une réduction mammaire.

Lorsque la taille des seins est satisfaisante, il n’est pas nécessaire d’apporter du volume avec un corps étranger. Le chirurgien va simplement opter pour une correction de la ptose mammaire.

Objectifs :

  • Rajeunir la poitrine par la restauration du volume
  • Diminuer les aréoles distendues
  • Traiter la chute de la poitrine par la pose d’implants mammaires redonnant du galbe

A noter :

-Toute opération des seins doit être pratiquée après la fin de l’allaitement.

-Une plastie mammaire ne gène absolument pas l’allaitement si la patiente envisage une autre grossesse par la suite.

2/L’abdomen :

Au cours de la grossesse, les muscles abdominaux se relâchent, ce qui laisse apparaître un excès de peau et de graisse dans la partie inférieure de l’abdomen impossible à éliminer, même pour les patientes les plus motivées.

Un mini-lift abdominal ou « abdominoplastie » peuvent être alors réalisés.

Objectifs :

  • Reconstruction de la paroi abdominale pour retrouver un ventre plat, ferme
  • Diminuer les vergetures en éliminant l’excès de peau formé au niveau du bas du ventre
  • Retirer l’excès de graisse par une lipoaspiration combinée

3/La silhouette :

La grossesse entraîne une prise de poids parfois résistante au sport et aux régimes amaigrissants.

La silhouette peut se trouver alourdie par l’accumulation de graisse localisées au niveau du ventre, des hanches, des cuisses ou de la culotte de cheval.

Objectifs :

  • Aspirer la graisse accumulée et remettre la peau en tension
  • Rendre la peau plus lisse et plus uniforme

Cette intervention pour être combinée, dans certains cas, d’un lifting des cuisses.

A noter :

-Le chirurgien ne peut agir sur les zones où il y a des vergetures

-En principe, il est conseillé d’avoir retrouvé un poids le plus proche possible de la normale avant de faire une liposuccion,

4/Chirurgie intime :

Le « Mommy Makeover » inclut également, si la patiente éprouve de la gêne, le resserrement de la paroi vaginale (vaginoplastie) et/ou le lifting des grandes lèvres (labioplastie).

DELAIS A RESPECTER APRES L’ACCOUCHEMENT :

Avant d’envisager une opération de chirurgie esthétique, il est conseillé aux patientes qui viennent d’avoir un enfant d’attendre au moins 6 mois après l’accouchement, le temps pour l’organisme de se remettre de façon naturelle.

A noter que ces opérations de chirurgie esthétique n’empêchent en rien d’avoir d’autres enfants.

QUALIFICATION DU CHIRURGIEN :

Seul un Chirurgien Esthétique Qualifié en Chirurgie Plastique, Esthétique et Reconstructrice est habilité à effectuer des interventions de chirurgie esthétique.

La chirurgie plastique est une spécialité à part entière, obtenue après une formation de 14 ans :

– 7 années de tronc commun des études médicales,

– Le passage d’un concours de l’internat avec une formation chirurgicale de 5 ans,

– Complétée par une période d’assistanat de 2 ans minimum.

Au vu de cette formation hospitalo-universitaire, le Conseil de l’Ordre des Médecins confirme l’inscription du chirurgien au tableau national de la spécialité qui devient Qualifié Spécialiste et autorisé à exercer la Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique.

INTERVENTIONS POST-GROSSESSE NON CHIRUGICALES :

Outre le recours à la chirurgie esthétique, les jeunes mamans sont en demande de soins non invasifs, « coup d’éclat », remède anti « baby-blues » des plus efficaces.

1/Injections de botox ou d’acide hyaluronique :

Lorsque bébé tarde à faire ses nuits, la fatigue accumulée se lit sur le visage : Cernes et poches sous les yeux, traits tirés, mine chiffonnée.

Des injections ciblées de Botox et d’acide hyaluronique assurent un effet bonne mine instantané, qui peuvent aider à booster le moral des jeunes mamans.

2/Le peeling dépigmentant :

Le peeling dépigmentant est très utile pour estomper le masque de grossesse.

Normalement, ces tâches brunes sur les joues, le front et les tempes disparaissent spontanément après l’accouchement. Mais il peut arriver qu’elles soient toujours là 6 mois après. Dans ce cas, une ou plusieurs séances en cabinet peuvent être envisagées.

3) Cocktail de vitamines pour compenser la chute des cheveux :

3 ou 4 mois après l’accouchement, il se peut que la jeune maman constate une perte de cheveux.

Il s’agit d’un phénomène normal lié aux changements hormonaux.

Pour y remédier, des séances de mésothérapie peuvent être pratiquées consistant en de micro-injections indolores qui stimulent la repousse des cheveux et densifient le cuir chevelu.

La mésothérapie convient aussi aux patientes désireuses d’améliorer la qualité de la peau du décolleté ou du visage.

4) La cryolipolyse :

La cryolipolyse est un nouveau procédé qui réduit les bourrelets par le froid.

Le principe : La zone à traiter est aspirée par une sorte de grosse ventouse, équipé d’un extracteur de chaleur. Les tissus graisseux gèlent rapidement pour passer en dessous de zéro degré.

Il faut 45 minutes d’application pour que ce procédé entraîne la mort des cellules. Celles-ci doivent s’éliminer dans les semaines suivantes par voie naturelle.

Au final, on peut observer une perte de 20% des cellules graisseuses.

Cette technique ne doit être pratiquée que par un médecin, un dermatologue, un médecin esthétique ou, le plus souvent, un chirurgien plasticien.

Cette technique peut être une solution aux mamans qui, sans avoir d’excès de poids, désirent se débarrasser de bourrelets disgracieux sur le ventre, les poignets d’amour, le dos, l’intérieur des cuisses, mais aussi sur des zones difficiles à traiter comme le pli du soutien-gorge, la petite culotte de cheval.

Attention : La cryolipolyse n’aura pas d’effet sur la cellulite aqueuse liée à la rétention d’eau et à une mauvaise circulation sanguine, ainsi que sur la cellulite fibreuse très ancienne, dure et douloureuse.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s