COUPEROSE ET TACHES ROUGES COMMENT LES EFFACER ?

DEFINITION:

Sydney Ohana Avis : La couperose (ou rosacée) et certaines tâches rouges sont une affection inflammatoire de la peau du visage qui touche 2 à 3% des adultes.

Elles sont dues à la dilatation de micro-vaisseaux sanguins à la surface de la peau, qui deviennent alors visibles. Ces vaisseaux provoquent des rougeurs et des bouffées de chaleur intenses et brèves, des petits boutons rouges et des pointes de pus apparaissent alors.

TACHES ROUGES

LES CAUSES :

La couperose ou rosacée est une affection chronique et persistante pour laquelle il n’existe pas de traitement définitif, et dont la cause reste inconnue.

Elle fait intervenir une composante vasculaire et une inflammation, qui sont intimement liées.

La rosacée peut être héréditaire, cependant, elle n’est pas une affection contagieuse.

Il existe une multitude de facteurs pouvant aggraver une rosacée déjà installée: l’alcool, l’exercice physique, les boissons chaudes, la prise de certains médicaments ou de certains aliments, les épices, le stress, l’exposition solaire, les facteurs émotionnels et enfin les changements de températures.

Néanmoins, certains traitements antibiotiques et lasers ont démontré leur efficacité pour réduire les poussées de boutons gênants et les rougeurs.

Les patients ayant la peau blanche, les yeux bleus et une tendacne à rougir (érythème pudique) sont prédisposés à la rosacée.

LES TRAITEMENTS :

Sydney Ohana Avis: Il existe des traitements ayant prouvé leur efficacité.

A – LES ANTIBIOTIQUES :

Certains antibiotiques par voie orale permettent d’éliminer très efficacement les boutons rouges et les pointes de pus.

B – LES LASERS :

Le laser vasculaire (laser à colorant pulsé, laser KTP, laser YAG) est le traitement de référence.

Il permet de se débarrasser efficacement des rougeurs et des vaisseaux dilatés  de la rosacée.

Les lasers de remodelage (CO2, erbium) sont aussi utiles.

Ce traitement permet la disparition des taches rouges et des bouffées de chaleur dans un cas sur trois.

Le traitement est un peu douloureux, mais en général très supportable. On ressent de petites brûlures. Il faut compter 250 à 400 impacts pour traiter un visage entier.
En général, deux à six séances de laser sont nécessaires pour atténuer les rougeurs de 60 à 80%.

Le laser KTP donne également de bons résultats dans des mains expertes. Ce laser est plus douloureux, ne laisse pas de marques violettes, mais un gonflement est habituel après la séance.

Il faut souvent attendre deux mois après une séance pour apprécier les résultats qui ne sont vraiment probants qu’après plusieurs séances.

 

C – L’ELECTRO COAGULATION :

Ce traitement consiste à pénétrer directement dans un vaisseau avec une aiguille sous impulsion électrique.

Le visage est préalablement endormi avec une crème anesthésique.

L’impulsion électrique coagule le vaisseau et estompe visiblement la couperose.

Ce traitement est recommandé pour les personnes ayant un cas avancé de couperose (vaisseaux sanguins très visibles).

Selon l’état de la couperose, le nombre de séances varient entre 3 et 8 avec un espacement de quinze jours pour les premières.

Concernant le coût de ce traitement, il varie entre 40 € à 90 € la séance chez le dermatologue.

D – LUMIERE PULSEE ET LAMPES FLASH :

Les lampes flash ou appareils à lumière intense pulsée IPL sont, en général, plus adaptées pour traiter ces rougeurs (ou roseurs) car elles peuvent traiter rapidement une grande surface de peau.

L’efficacité et la sécurité résident dans la qualité de la lampe qui doit surtout être sélective dans la longueur d’onde utilisée (grâce à des filtres) et suffisamment puissante.

Elle est plus délicate d’emploi sur les peaux mates et il ne faut pas être bronzé(e) lors du traitement, sous peine de risquer des brulures de la peau.

E – TRAITEMENTS NATURELS :

Utilisation d’huiles essentielles anti-inflammatoires pour diminuer rougeurs et picotements et huiles circulatoires pour diminuer la dilatation des vaisseaux sanguins, des huiles pour réhydrater la peau :

-L’huile essentielle d’Hélichryse Italienne : Anti-inflammatoire et Circulatoire

-L’huile essentielle de Géranium Rosat : Circulatoire

-L’huile essentielle de Camomille Noble : Anti-inflammatoire

F – SOINS COSMETIQUES :

Les cosmétiques sont utiles pour hydrater la peau, améliorer le confort et le suivi des traitements.

Les produits spécifiques sont, en général, étudiés pour être supportés par des peaux intolérantes. Il faut éviter les crèmes parfumées et certains conservateurs.

Les crèmes cosmétiques spécifiques de la rosacée procurent un certain confort et sont donc conseillées.

Un fond de teint couvrant (de couleur verte) peut être utilisé pour masquer ces taches disgracieuses.

L’utilisation d’un écran solaire haute protection est essentielle pour éviter l’aggravation des rougeurs au soleil et les complications liées à la prise d’antibiotiques photosensibilisants.

Quelques points clés sont partagés Par Sydney Ohana Avis:

La rosacée est caractérisée par des rougeurs du visage,

notamment les joues et le nez

La rosacée est souvent accompagnée de peau irritable ou sensible

La protection solaire est prépondérante

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s