COMMENT RAJEUNIR GRACE AU PEELING DU VISAGE ?

Dans le marché de l’esthétique, le peeling reste LA technique phare pour retrouver durablement de l’éclat.

Sydney Ohana Avis : Selon une étude récente, 41 % des Françaises ayant eu recours à la médecine esthétique ont commencé par un peeling.

Et beaucoup y reviennent, car le résultat se voit, leur entourage leur dit qu’elles ont bonne mine.

Objectifs:

  • Atténuer les défauts accentués par un teint terne
  • Traiter les premiers signes du vieillissement
  • Redonner à la peau jeunesse et éclat

Rappel: ce soin est un acte médical et doit être réalisé par un médecin.

GRACE AU PEELING sydney ohana avis

L’historique du peeling

Dans l’Antiquité égyptienne, les femmes raclaient le fond des tonneaux de vin rouge pour en récolter l’acide tartrique et s’exfolier la peau.

Les Égyptiennes aimaient également prendre des bains au lait d’ânesse pour assouplir et adoucir leur peau (acide lactique).

À la Renaissance, le jus de citron (acide citrique) était utilisé comme exfoliant.

Enfin, la décoction de la canne à sucre aux Antilles permettait de récupérer l’acide glycolique.

L’utilisation de ces procédés et les gestes qui les accompagnent ont pour effet de lisser la surface de la peau, de l’exfolier en douceur, la rendant ainsi plus belle et plus claire.

C’est au début du XXe siècle que l’utilisation des peelings prend une tournure médicale avec la mise en place d’un cadre scientifique.

Qu’est-ce qu’un peeling du visage ?

Le peeling a pour but de faire “peler” la peau grâce à un procédé chimique à base d’acides pour éliminer les cellules mortes de surface qui brouillent le teint et dope le renouvellement cellulaire.

Le maitre mot de peeling, c’est la stimulation. En effet, il s’agit d’un acte de stimulation et non d’un acte de destruction, quel que soit le peeling proposé.

Indications:

Le peeling permet de lutter contre:

  • Les dégâts cutanés liés au soleil (taches brunes, teint brouillé, petites rides)
  • Les pigmentations de la peau comme le masque de grossesse
  • L’acné et ses cicatrices

Différentes intensités de peeling

Le peeling doux ou superficiel

Ce peeling vous permettra de redonner de l’éclat à votre visage. Il n’agit que sur les couches les plus superficielles de la peau et ne desquame que très légèrement la peau.

Le résultat donne un teint lumineux en resserrant les pores et éliminant les imperfections.

2 types de peeling doux :

-Le peeling a l’acide glycolique

-Le peeling au TCA

Le peeling à l’acide glycolique :

La substance la plus couramment utilisée par le médecin est l’acide glycolique en solution plus ou moins concentrée (30% à 70%) et au pH plus ou moins acide.

L’acide glycolique est un « acide de fruit » extrait de la canne à sucre, qui diminue l’adhésion des cellules cutanées constituant la couche la plus superficielle de l’épiderme.

C’est une substance non toxique et ne provoquant pas d’allergies.

Le praticien applique le produit au moyen d’un instrument (compresse, pinceau, coton…) sur la peau du visage.

Les 10 meilleurs chirurgiens esthétiques et cliniques spécialisées

Plusieurs séances sont nécessaires (entre 3 et 10 en général), espacées d’une semaine à un mois, en association avec des applications le soir d’une crème contenant de l’acide glycolique.

Les suites du peeling sont marquées par un rosissement de la peau et une desquamation.

Le peeling au TCA :

L’autre produit couramment utilisé pour les peelings superficiels est l’acide trichloracétique (TCA) dilué entre 10 et 25%.

Le TCA est un dérivé de l’acide du vinaigre. C’est une substance non toxique et non allergisante.

Le TCA  faiblement concentré appliqué sur la peau dégraissée provoque un blanchiment et un rosissement des couches superficielles de l’épiderme.

Le praticien commence par dégraisser la peau au moyen d’éther ou d’acétone. Il applique ensuite le TCA au moyen d’un instrument (compresse, coton, coton-tige…).

Cette application peut paraître désagréable, le patient se plaignant d’une sensation de « chaud » pendant quelques minutes.

Le praticien applique enfin des compresses humides pour soulager la sensation de chaleur et stopper l’action du TCA

Il est conseillé de faire 3 à 6 séances de 20 à 30 minutes tous les 10 à 15 jours.

Le peeling moyen

Ce peeling est envisagé pour ceux ou celles qui souhaitent gommer quelques rides  et autres imperfections du visage, ou pour qui le peeling superficiel était insuffisant.

On utilise généralement pour ce type de peeling le TCA dilué de 30% à 50%.

Après la séance, il donnera l’impression que vous avez un coup de soleil. Votre peau deviendra brunâtre dans les jours qui suivent le traitement et desquame en une à deux semaines, laissant alors apparaître une peau lisse et rosée.

Eviter les premiers temps les expositions au soleil.

Ce type de peeling ne requiert qu’une séance de 30 à 45 minutes (ou deux maximum).

Le peeling dit « profond »

Les peelings les plus profonds, d’usage plus rare que les peelings superficiels et moyens, sont plutôt réservés aux rides profondes et aux cicatrices en creux.

La concentration d’acides est bien plus élevée. L’effet est plus profond et la production cellulaire plus intense.

Le produit utilisé est généralement le phénol, qui, appliqué sur la peau, provoque une vive sensation de brûlure et un blanchiment de la peau par coagulation et destruction de l’épiderme.

Il est réalisé sous surveillance cardiaque car le phénol est toxique pour le cœur.

Une anesthésie locale ou générale est nécessaire, après deux semaines à un mois de préparation de la peau avec des crèmes.

Les suites du peeling sont lourdes, marquées par un gonflement important de la peau, qui peut suinter et saigner.

Les soins par pommades et pansements sont faits régulièrement jusqu’à cicatrisation (obtenue en deux semaines).

La peau reste rosée pendant plusieurs mois ; tant qu’elle perdure, il faut éviter les expositions au soleil, sous peine de voir apparaître des taches brunes.

On compte 6 mois environ pour obtenir un résultat définitif.

Attention : il n’est pas recommandé aux peaux métisses, noires, asiatiques à cause d’un fort risque de dépigmentation.

Contre-indications et précautions

Quel que soit le peeling que vous subirez, l’exposition aux UV est interdite et l’application d’une crème solaire de protection élevé est obligatoire (sur une période plus ou moins longue selon l’intensité du traitement).

En revanche, une nouvelle génération de peelings destinés à donner un vrai coup d’éclat au visage, sans desquamation de la peau, permet l’exposition au soleil,

Ce type de soin du visage est déconseillé aux femmes enceintes, aux personnes souffrant de problèmes cardiaques, diabète, insuffisance rénale, problème du système lymphatique.

Combien coûte un peeling ?

Les frais engagés pour cette technique de médecine esthétique ne sont pas remboursés par la Sécurité Sociale.

Pour un peeling doux et moyen, les prix peuvent varier de 150€ à 200€.

Pour le traitement fort, comptez le prix de l’hospitalisation, les frais d’anesthésie etc.

Nämä olivat muutamia vihjeitä tarjoamia sydney ohana avis

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s