Greffe capillaire: La FUE par injection mise au point par le Docteur Sydney OHANA

La FUE par injection mise au point par le Docteur Sydney OHANA est une révolution dans le domaine de l’implantation capillaire. Il s’agit d’une technique d’injection des follicules qui permet de reconstruire une chevelure de façon totalement naturelle sans jamais endommager la zone donneuse.

La calvitie est mal vécue et est considérée aussi bien par les hommes que par les femmes comme une atteinte à l’intégrité physique. C’est une expérience mal vécue et même traumatisante. Symboliquement, donc, l’homme en perdant sa chevelure se retrouverait faible, fragile. « On pense ici à Samson qui, privé de ses tresses, se retrouve complètement désarçonné », rappelle quant à elle la psychanalyste Marie-Louise Pierson dans les pages de Psychologie magazine .

« Notre image sociale repose sur un certain nombre de signes de reconnaissance, poursuit la psychanalyste. Des signes qui nous classent dans différentes catégories que sont l’âge, l’appartenance sociale, etc. Or les plus importants d’entre eux, aujourd’hui, sont justement les signes de vitalité ! Ils comptent bien plus que l’âge à proprement parler ».

Les traitements entraînent le plus souvent des résultats inconstants voire insuffisants avec pour corollaire des effets indésirables susceptibles d’être gênants.

Une technique chirurgicale révolutionnaire : la greffe de cheveux FUE Ultra

Pendant longtemps, l’arsenal chirurgical pour traiter l’alopécie reposait sur des techniques de greffes de cheveux de type « extraction de bandelette » et « gros greffons » qui avaient l’inconvénient d’être douloureuses et donnaient des résultats décevants au prix de cicatrices disgracieuses sur le cuir chevelu.

La technique de greffe de cheveux FUE Ultra que réalise le Docteur Sydney Ohana est le résultat d’un savoir faire qui exige minutie, précision et méticulosité, et constitue une véritable révolution dans le domaine de la micro greffe capillaire.

Elle consiste à prélever des follicules pileux afin de les réimplanter la zone dégarnie du cuir chevelu grâce à un système novateur et original réalisé par des opérateurs expérimentés, ce qui offre un résultat naturel sans points de suture, sans cicatrices et sans risque de rejet.

Originally Posted: http://www.morandinisante.com/article-sante-355387-greffe-capillaire-la-fue-par-injection-mise-au-point-par-le-docteur-sydney-ohana.html

Advertisements

Le Dr Sydney Ohana « chirurgien esthétique des stars » : « une chirurgie de la qualité de vie »

Le Dr Sydney Ohana, connu pour être notamment le chirurgien esthétique des stars mais aussi une star de la chirurgie esthétique en France et dans le monde est très jalousé par certains, conséquence inévitable de son succès.

Le docteur Sydney Ohana Avis a été promu le 13 Juillet 2006, Chevalier dans l’Ordre de la Légion d’Honneur par le Premier Ministre.

 Voir aussi «  La chirurgie esthétique un marché en pleine expansion » ( vidéo)

Lors d’un reportage consacré au chirurgien esthétique, le Dr Sydney Ohana explique les résultats de ses opérations.

Le Dr Sydney Ohana « Le démarrage d’une opération c’est comme le décollage d’un avion, c’est à dire qu’avant de vous installer en salle d’opération on va tout re-contrôler, en totalité, les examens biologiques, les éléments de la patiente, mais aussi tous les instruments tout le matériel pour vérifier que rien ne peut me surprendre en cours d’intervention.

Le travail psychologique est très important. On manie un bistouri mais un bistouri qui a un rôle psychologique.

Les opérations que je préfère sont les prothèses mammaires, je trouve qu’elles sont élégantes, rapides et simples qui donnent un degré de satisfaction énorme.

La chirurgie esthétique c’est quand même une chirurgie de la qualité de la vie. Vous savez que chaque année on gagne un trimestre de vie supplémentaire. C’est énorme. Rajouter des années à la vie c’est une chose»

« Il vaut mieux rajouter de la vie aux années et de la qualité de vie aux années » précise le Dr Sydney Ohana Avis.

               ( Vidéo) Dr Sydney Ohana « chirurgien esthétique des stars » :

                                « une chirurgie de la qualité de vie »

 

Originally Posted: http://lemediascope.fr/video-le-dr-sydney-ohana-%C2%AB-chirurgien-esthetique-des-stars-%C2%BB-%C2%AB-une-chirurgie-de-la-qualite/

LE LIFTING CERVICO-FACIAL OU LIFTING DU VISAGE (LCF)

Le visage est un Tout, surmontant le cou, il symbolise l’éclat de la jeunesse et de l’expression personnelle et personnalisée. C’est l’Image de Soi.

Avec le temps, il vieillit, il se déstructure, il s’affaisse…

Il existe différentes possibilités chirurgicales ou non, isolées ou associées entre elles pour lutter contre les marques du vieillissement.

Le lifting cervico-facial (LCF) du visage est une intervention de chirurgie esthétique destinée à repositionner les différents éléments vieillissants ou vieillis du visage (peau, graisse sous-cutanée, muscles « peauciers » et SMAS, graisse profonde) afin de redonner l’éclat de la jeunesse. Le SMAS est le système musculo-aponévrotique superficiel de la face et du cou assurant la continuité de tous les muscles peauciers.

Seul le SMAS (Système Musculo-Aponévrétique Superficiel) de la face et du cou a une réalité phylogénétique, embryologique, anatomique et fonctionnelle. Il représente une structure « liante », reliant tous les muscles de la mimique, de l’expression faciale, que l’on retrouve uniquement chez les singes et l’Homme.

Le lifting cervico-facila se pratique d’une manière générale à partir de l’âge de quarante ans, mais en réalité, le vieillissement est variable d’une personne à l’autre selon la nature de la peau, la structure osseuse de la face, l’exposition au soleil, le tabagisme et surtout l’hérédité.

Actuellement, le lifting cervico-facial est plus demandé par les femmes (80 %), mais force est de constater que les hommes rattrapent de plus en plus ce retard.

Indications du lifting cervico-facial

  • Relâchement du cou avec apparition de « fanons » cervicaux antérieurs ;
  • Affaissement de l’ovale du visage ;
  • Apparition de bajoues ;
  • Augmentation ou marquage des sillons nasogéniens (qui existent naturellement dès la naissance) ;
  • Bourrelets nasogéniens ;
  • Fripure(s) cutanée(s) ;
  • Air triste, de « chien battu » ou de prématurément « vieilli(e) ».

Techniques de lifting cervico-facial (LCF)

Il existe différentes techniques de lifting qui doit être discutées avec le chirurgien :

lifting sous-cutané étendu, en cas d’excédent cutané très important ;

  • lifting sous-périosté en cas de vieillissement osseux réel ou de manque naturel de reliefs osseux, par exemple des pommettes et du menton ;
  • lifting « restructurant » visant à repositionner naturellement les éléments anatomiques déplacés et/ou plus ou moins précocement vieillis. On peut l’appeler « conservateur » et surtout personnalisé.

Différentes appellations ont été données au fil du temps et selon la « mode » au lifting cervico-facial. Ce ne sont que des appellations et/ou interprétations, qui ne correspondent pas à la réalité anatomique ni anatomophysiologique concernant le vieillissement des différents tissus.

Par ailleurs, la graisse a aussi son importance :

  • graisse superficielle qui provoque les bourrelets nasogéniens, emplit les bajoues et le « double menton » ;
  • graisse profonde, espace de glissement localisé comme la boule de BICHAT, ou diffuse.

Il conviendra donc de la prendre en considération, et si nécessaire :

  • soit de la redistribuer,
  • soit de l’enlever par liposuccion ou autre procédé ;
  • soit de la rajouter ou restructurer par lipofilling ou injection autologue d’adipocytes (cellules graisseuses) prélevés à distance (abdomen, cuisses, face interne des genoux…).

Les cicatrices, selon les visages et les circonstances, sont :

toujours

  • préauriculaire (devant le pavillon de l’oreille externe), de trajet variable mais suivant toujours les repères anatomiques et les plis naturels ;
  • contournant le lobule de l’oreille, périlobulaire ;
  • rétroauriculaire (derrière le pavillon de l’oreille) dans le pli naturel préexistant, remontant jusqu’à mi-hauteur et ensuite :
  • soit s’arrêtant à ce niveau,
  • soit prolongée à la verticale ;
  • soit prolongée à l’horizontale dans le cuir chevelu ;
  • soit prolongée à l’horizontale et s’inscrivant ensuite devant la ligne chevelue occipitale.

parfois, et adaptées « au cas par cas » :

  • verticale ou vertico-oblique ou curviligne vers l’avant (« en faucille ») dans la zone chevelue temporale,
  • contournant la « patte » chevelue et remontant éventuellement en avant d’elle ; en suivant la ligne d’implantation capillaire, et ce de façon linéaire ou brisée.

L’opération de lifting en 9 points :

  1. Le dessin des incisions et décollements en fonction de l’analyse préopératoire ;
  2. L’infiltration des tissus qui limite le saignement peropératoire, facilite les décollements et améliore les suites postopératoires ;
  3. Les incisions, évoquées ci-dessus ;
  4. Les décollements :
  • Sous-cutané, dans la graisse superficielle du visage, plus ou moins étendu vers le « coin » de l’oil, les pommettes, le sillon nasogénien, le menton, le cou ;
  • sous le SMAS (Système Musculo-Aponévrotique Superficiel) de la région génienne et parotidienne et le muscle peaucier du cou (platysma) ;

5. L’hémostase (coagulation des petits vaisseaux artériels et surtout veineux) pour éviter les hématomes postopératoires à l’origine (« des bleus ») ;

6. La remise en tension des téguments :

  • SMAS,
  • peau ;

7. La suture sous-cutanée et cutanée ;

8. Le drainage est possible mais non obligatoire ;

9. Le pansement « modelant » sera conservé 24 ou 48 heures.

Cette opération dure entre 1 et 3 heures.

Elle peut se pratiquer sous anesthésie locorégionale.

Elle nécessite une hospitalisation de 3 à 24 heures.

L’arrêt de travail est variable, de 3 jours à 3 semaines.

Les autres opérations de chirurgie esthétique possibles associées au Lifting cervico-facial

  • Liposuccion première sous-mentale (« le double menton »), génienne (la joue), cervicale (le cou) ;
  • Lifting fronto-temporal classique ou sous endoscopie ;
  • « Pince » fronto-temporale, visant à remonter la queue du sourcil ;
  • Affaiblissement chirurgical du muscle orbiculaire des paupières dans sa portion latérale ;
  • Palpébroplastie ou blépharoplastie supérieure ;
  • Palpébroplastie ou blépharoplastie inférieure ;
  • Lipostructure du visage (injection de graisse antologue) au niveau des zones déshabitué de graisse qui peuvent être les régions malaires (la pommette), palpébrale inférieure (la cerne), la région nasogénienne (le pli de l’amertume)…
  • Injection de « substances » volumatrices (« fillers ») de type acide hyaluronique ;
  • Injection de toxine botulique [BOTOX®, VISTABEL®…] visant à affaiblir le tonus de certains muscles, en particulier au niveau de la « ride du lion » et du front…

Les suites du lifting cervico-facial

Elles sont habituellement simples, mais existent toujours :

  • un certain inconfort cervico-facial,
  • une tension pré-et rétroauriculaire ;
  • un œdème (« enflure ») lié aux décollements ;
  • des hématomes (« bleus ») plus ou moins localisés ou diffus en fonction des personnes et pouvant être limités par homéo-et phytothérapie pré et postopératoire ;
  • une certaine gêne à la mastication et aux mouvements latéraux du cou ;
  • une interdiction à la conduite automobile pendant 3 semaines ;
  • une interdiction à l’exposition solaire pendant 3 mois ;
  • une protection solaire (écran total) pendant un an ;
  • vous seront prescrits des crèmes ou des huiles visant à hydrater la peau et améliorer les suites dans le résultat cicatriciel.

Complications possibles du lifting cervico-facial

Elles sont nombreuses, souvent réduites mais pas toujours explicables :

  • paralysie ou parésie faciale qui disparaitra dans un délai de 3 semaines à 3 mois ;
  • œdème (« enflure ») en fonction de l’importance du décollement et des réactions individuelles ;
  • hémorragie postopératoire, pouvant être liée à une poussé d’hypertension artérielle et pouvant nécessiter une « reprise » au bloc opératoire ou en chambre ;
  • hématome postopératoire, qui disparaîtra en trois semaines ;
  • asymétrie D-G, toujours préexistante ;
  • visibilité des cicatrices, liée à votre « terrain » cicatriciel ;
  • absence de pérennité du résultat…

Surveillance lifting cervico-facial

  • elle est minutieuse dans les suites postopératoires immédiates ;
  • elle se fait ensuite à trois semaines, trois mois et un an, puis tous les ans.

Originally Posted: http://www.chirurgie-esthetique.com/visage/lifting-cervico-facial.html

Implants capillaires : le docteur Sydney Ohana au JT de 20 h de France 2

Le docteur Sydney Ohana, a présenté sur France 2 au JT de 20h la méthode d’implants capillaires DHI global.

France 2 : La santé avec une nouvelle donne. Les implants capillaires . Les scientifiques ont mis au point une nouvelle méthode, sans douleur et sans cicatrice mais pas sans porte monnaie.

L’intervention a duré 5 heures. Plus de 3000 cheveux ont été greffés sur le haut du front.

Plusieurs dizaines de milliers d’hommes fantasmes sur leurs chevelure de leur 20 ans.

Premier test de greffe qui durera six heures . Anesthésie.

Chaque cheveux sera prélevé dans la zone dite donneuse, les tempes, l’arrière du crâne, puis immédiatement greffée.

La chevelure c’est un signe de force, de vitalité d’énergie, de sex appeal.

Presque indolore, la technique permet de restituer les cheveux un à un exactement là où on veut,  contrairement à la technique de la bandelette qui consistait à retirer une bande de cher d’une oreille à l’autre.

S’il ne s’agit pas d’un cas trop lourd, une seule intervention peut suffire. Cette nouvelle technique peut aller chercher des cheveux partout sur le corps.

« Lorsqu’on ne veut pas se servir du cuir chevelu pour ne pas l’appauvrit on peut utiliser les poils du buste et les réimplanter » a expliqué le docteur Sydney Ohana Avis au journal de 20h de France 2.

Originally Posted: http://lemediascope.fr/video-implants-capillaires-le-docteur-sydney-ohana-au-jt-de-20-h-de-france-2/

Les meilleurs chirurgiens esthetique ? Qui sont-ils s’interrogent les patientes

Qui sont les bons chirurgiens esthétique ?

Qui sont les meilleurs chirurgiens esthétique ?

Comment trouver un bon chirurgien esthétique ?

Les meilleurs chirurgiens esthétiques sont-il ceux qui sont les plus connus ?

Sont parmi les questions que se posent de nombreuses patientes et patients.

Quelles sont les interventions de chirurgie esthétique les plus pratiquées (chirurgie mammaire, chirurgie de la silhouette, liposuccion, chirurgie de la face) ?

Afin d’être informées et conseillées, de nombreuses personnes consultent avant d’avoir recours à une éventuelle opération de chirurgie esthétique, des associations spécialisées dans cette activité.

Parmi les chirurgiens esthétiques régulièrement cités dans médias pour évoquer leur activité et travaux, le Dr Sidney Ohana, le Dr Bernard Cornette de St Cyr, le Dr Marc Divaris,.

Ainsi que le Docteur Claude LE LOUARN, Dr Gilbert Ayache, Dr Dominique Deffrennes, Dr Montonéri, Dr Jean Louis Séchaud, Dr Bruno Alfandari, (…..) notamment.

le Dr Gilbert Ayache, Dr Dominique Deffrennes, Dr Montonéri, Dr Jean Louis Séchaud, (…..) notamment.

Voir aussi :(Vidéo) Le Dr Sydney Ohana « chirurgien esthétique des stars » : « une chirurgie de la qualité de vie »

Cliquez ici pour voir l’Interview du Dr François PERROGON – président de l’Association pour l’Information Médicale en Esthétique (AIME).

 

Originally Posted: http://lemediascope.fr/les-meilleurs-chirurgiens-esthetique-qui-sont-ils-sinterrogent-les-patientes/

Qui sont Les Meilleurs chirurgiens esthetiques? s’interrogent les patientes

Qui sont les bons chirurgiens esthétiques ?

Qui sont les meilleurs chirurgiens esthétiques à Paris ou ailleurs ?

Comment trouver un bon chirurgien esthétique ?

Les meilleurs chirurgiens esthétiques sont-il ceux qui sont les plus connus ?

Sont parmi les questions que se posent de nombreuses patientes et patients.

Quelles sont les interventions de chirurgie esthétique les plus pratiquées (chirurgie mammaire, chirurgie de la silhouette, liposuccion, chirurgie de la face) ?

Afin d’être informées et conseillées, de nombreuses personnes consultent avant d’avoir recours à une éventuelle opération de chirurgie esthétique, des associations spécialisées dans cette activité et qui sont notamment informées par des patients déjà opérés.

Parmi les chirurgiens esthétiques régulièrement cités dans médias pour évoquer leur activité et travaux, le Dr Sidney Ohana, le Dr Bernard Cornette de St Cyr, le Dr Marc Divaris.

Ainsi que le Dr Montonéri, Dr Jean Louis Séchaud, Dr Bruno Alfandari, Dr Gilbert Ayache(…..) notamment.

Voir aussi :(Vidéo) Le Dr Sydney Ohana Avis « chirurgien esthétique des stars » : « une chirurgie de la qualité de vie »

Cliquez ici pour voir l’Interview du Dr François PERROGON – président de l’Association pour l’Information Médicale en Esthétique (AIME) ( Souvent consulté par des patientes avant une intervention pour avoir des avis et informations) .

Originally Posted: http://lemediascope.fr/qui-sont-les-meilleurs-chirurgiens-esthetiques-sinterrogent-les-patientes/

CUISSES ET FESSES : COMMENT ETRE BIEN DANS SON MAILLOT DE BAIN ?

LE PROGRAMME « CUISSES ET FESSES MINCEUR » DEMARRE COTE ALIMENTATION :

  • ​Limitez le gras, et sélectionnez vos sources de lipides

On ne cesse de le répéter, mais la seule solution pour perdre du poids, et en l’occurrence, maigrir des cuisses et des fesses, c’est de surveiller son alimentation, et de limiter les mauvais apports de matière grasse. Bannissez tout ce qui est charcuterie, fritures ou plats en sauce, et misez sur l’huile de colza bio, l’huile de coco et l’huile d’olive.

  • Préférez les protéines aux féculents

Les protéines (œufs, volailles, viandes maigres, poissons mais aussi soja) aident à remplacer la graisse par du muscle. Les féculents ont tendance à être stockés, surtout lorsqu’ils sont consommés le soir. Le soir, essayez de manger sans aucun sucre.

  • Buvez beaucoup d’eau

Les cuisses sont la région privilégiée de la rétention d’eau. En conséquence, il faut drainer, drainer et drainer. Buvez au moins 1,5 l d’eau pour éliminer les toxines, et adoptez les boissons chaudes du style thé, tisanes ou soupes.

  • Ayez la main légère sur le sel

La rétention d’eau est largement favorisée par le sodium. Méfiez-vous des produits tout préparés qui en contiennent souvent trop.

  • Evitez le sucre

Le sucre va se loger directement dans vos stocks déjà constitués. Alors, stop aux bonbons, gâteaux, glaces, fruits très sucrés, sodas et alcool.

  • Privilégiez les fruits et légumes

Riches en vitamines et minéraux, les fruits et légumes, en plus d’être excellents pour la santé, sont aussi peu caloriques, et surtout riches en fibres, donc bons pour la ligne.

maillot-bain

CONSEILS ESTHETIQUES DE ROUTINE : 

  • Le palper/rouler manuel :

Le principe : “Casser ” la structure de la cellulite pour favoriser le destockage des graisses et remodeler la zone alourdie par les amas graisseux.

La technique est simple : Pincer fermement la peau et faire ” rouler ” le pli ainsi formé vers le haut de la cuisse. Au bout de plusieurs séances, la peau est plus ferme et tonique.

  • La technique de la douche froide :

Méthode ancestrale, la technique de la douche froide a fait ses preuves. Après votre douche, passez un jet d’eau froide sur vos cuisses et vos fesses. Le froid va activer la circulation sanguine et tonifier la peau.

CONSEILS SPORTIFS POUR DES CUISSES FERMES ET DES FESSES GALBEES :

  • Le vélo sous toutes ses formes :

En salle, en forêt, en appartement ou en piscine, le vélo, pratiqué régulièrement et assidument, n’a pas son pareil pour tonifier et renforcer les muscles des cuisses et des fesses.

  • La natation :

La natation est une activité plus que complète qui fera travailler l’intégralité de votre corps, et plus spécifiquement cuisses et fesses.

C’est le sport par excellence pour maigrir des cuisses, raffermir ses fesses et se sculpter de belles jambes.

  • La marche active :

C’est l’activité la plus facile à pratiquer pour des cuisses fermes et des fesses galbées. Saisissez toutes les occasions pour marcher un peu !

  • Le roller :

Sport ludique, de ballade, qui peut se pratiquer assez longtemps sans être trop fatiguant, il assure des fesses et des cuisses en béton

  • La danse :

Si vous n’êtes pas une fan de sport, vous pouvez aussi choisir de danser. La danse sollicite beaucoup les muscles du bas du corps, en particulier les danses latines ou africaines, très dynamiques, pour des cuisses et des fesses toniques !

TRAITEMENTS ESTHETIQUES :

  • L’amincissement des cuisses par le froid :

Sydney Ohana Avis : Il s’agit d’une nouvelle technologie anticellulite ayant obtenu l’agrément de la FDA Américaine en 2010.

Il s’agit d’une technologie non invasive de sculpture de la silhouette basée sur la destruction de la graisse par le froid.

Elle s’effectue grâce à un appareil appelé CoolSculpting, qui expose la zone concernée à un refroidissement extrême durant une heure grâce à une ventouse.

Dans un premier temps, la peau est aspirée, puis refroidie. Après le traitement, la réaction inflammatoire dure environ 3 mois, période durant laquelle la zone traitée peut être plus ou moins gonflée et sensible.

Au bout de 3 mois, on observe une diminution de 30% à 45% de la zone traitée. Le résultat peut être complété par une nouvelle séance après 3 mois.

Seuls les médecins sont habilités à la pratiquer : Soit un chirurgien, soit un dermatologue, soit un médecin esthétique.

La technique reste toutefois chère (env. 700 € la séance).

  • Cellu M6 :

Le principe : L’action combinée et simultanée de rouleaux de massage aspire la peau pour la mobiliser très en profondeur, régénère toutes les activités tissulaires, stimule la production de collagène, détoxifie les tissus, favorise l’élimination des excès d’eau et de graisse et lisse la peau d’orange.

La technique : La tête de la machine va “décoller” et faire rouler le pli graisseux entre ses rouleaux massants.

Conseillée pour celles qui veulent lisser la cellulite au niveau des cuisses et déstocker leurs graisses.

Il faut compter 60€ la séance de 35 minutes sur plusieurs zones, selon son profil.

  • Radiofréquence :

La radiofréquence est basée sur l’émission de courants électriques à très haute fréquence passant à travers la peau et qui produisent de la chaleur dans les tissus sous-cutanés.

Elle permet de raffermir et améliorer la qualité de la peau, éliminer la peau d’orange, combattre la cellulite et retendre une peau distendue.

L’effet tenseur et volumateur est immédiat, la peau est repulpée, visiblement plus lisse et ferme.

LES ASTUCES  COSMETIQUES :

  • L’astuce maquillage :

Le « butt contouring », dernière tendance beauté de l’été pour avoir un fessier parfait sur la plage .

En quoi consiste t-elle ? Il s’agit de redessiner ses atouts naturels à l’aide de maquillage, afin de les mettre en valeur.

Il y avait le « cheek contouring » qui consiste à augmenter le visuel de la poitrine, le « leg contouring » qui permet d’avoir un beau galbe des jambes.

Le « butt contouring » permet, à l’aide de maquillage, d’obtenir des fesses rebondies et une peau parfaite.

Il suffit de dessiner des croix et des traits sur chacune de ses fesses, avant de les recouvrir avec de la poudre bronzante et un stick couleur peau.

  • Des sous-vêtements trompe l’œil :

La mode est tellement aux fesses rebondies qu’on voit apparaître également des culottes remonte-fesses. Certaines ont des petites prothèses intégrées qui permettent de gonfler le haut de la fesse. D’autres culottes usent des textiles techniques et promettent de redessiner la silhouette… un autre moyen de tricher, moins invasif.

LE RECOURS A LA CHIRURGIE ESTHETIQUE :

La chirurgie des fesses :

Sydney Ohana Avis : La chirurgie des fesses est destinée aux fesses plates et reste un défi esthétique.

L’augmentation de volume, qu’il s’agisse d’un lipofilling ou de la mise en place de prothèses, est choisie en fonction de la morphologie de la patiente.

Cette chirurgie nous vient principalement des pays d’Amérique du Sud, et en particulier du Brésil, où cette intervention est monnaie courante.

En France, cette chirurgie est encore confidentielle, car des risques infectieux subsistent, étant donnée la zone sensible.

  • Le lipofilling (l’injection de greffe de cellules graisseuses) :

Le « lipomodelage » ou « lipostructure » des fesses augmente de manière harmonieuse le volume de fesses trop plates.

Cette technique se réalise par une série d’injections de graisse, celle-ci étant directement prélevée chez le patient même, puis réinjectée dans la zone du fessier.

Cette intervention a le mérite d’être naturelle et indolore. Donc pas d’incision ni d’anesthésie.

L’augmentation par injection de graisse est de nos jours extrêmement sollicitée car elle présente une excellente alternative aux personnes préférant éviter une lourde intervention chirurgicale.

  • L’injection d’acide hyaluronique :

La technique non chirurgicale consiste à injecter de l’acide hyaluronique issu de la biotechnologie (Macrolane) dans les fesses et s’adresse aux patientes souhaitant une augmentation des fesses ou un remodelage afin de corriger un défaut morphologique.

Ce gel présente l’avantage d’être 100% naturel, d’origine non animal. Biodégradable, le produit a pour inconvénient de se résorber et pour entretenir le résultat obtenu, des retouches sont nécessaires tous les ans.

La chirurgie de la silhouette :

La liposuccion, encore appelée lipoaspiration, est l’intervention de chirurgie plastique permettant de supprimer radicalement et de façon homogène les surcharges graisseuses localisées.

3 conditions requises pour un résultat optimal :

  • La surcharge graisseuse doit être localisée et non diffuse
  • La peau doit être suffisamment tonique et élastique
  • Le patient doit être le plus proche de son poids idéal

La liposuccion traite toutes les zones pouvant être concernées par la cellulite et l’excès de graisse, avec d’excellents résultats sur la culotte de cheval.

Étant aujourd’hui l’opération la plus effectuée dans le monde (deux millions/an environ), la liposuccion répond parfaitement à cet objectif d’harmonisation.

Rappelons qu’il n’existe actuellement aucune autre alternative efficace et durable à la suppression des cellules graisseuses.